Merci !

Chers amis,

Au lendemain de ce second tour de l’élection présidentielle qui a vu la victoire du candidat de la continuité, je tenais personnellement à m’adresser à vous.

Je sais combien ce verdict vous attriste, je mesure pleinement les efforts consentis par toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenue dans cette longue et âpre campagne électorale.

Je me suis engagée dans cette bataille comme je l’ai toujours fait dans les combats précédents, avec une détermination et une abnégation sans faille pour défendre les Français.

J’ai pendant ces huit mois de campagne, parcouru le pays sans relâche, défendu dans des conditions d’hostilité incroyables, mon projet et ma vision de la France.

Je sais combien l’investissement de chacun d’entre vous nous a été indispensable pour mener ce combat. Qu’il me soit permis à travers ces lignes de vous remercier chaleureusement pour votre contribution et votre engagement.

Nous avons ensemble, depuis que vous m’avez accordé votre confiance pour diriger le Front National, mené toutes les batailles pour la France.

Nous avons ensemble, fait du mouvement patriote qui est le vôtre, une force majeure, incontournable et indispensable au devenir de notre pays.

En à peine 6 ans, les idées que nous défendons se sont imposées dans le débat, nous avons battu un premier record de voix à l’élection présidentielle de 2012, nous sommes devenus à l’occasion des élections européennes et régionales, le premier parti de France avant de rallier ce dimanche 7 mai, 11 millions de Français à notre cause.

Que de chemin parcouru en si peu de temps, que de balises posées pour l’avenir qui doivent nous permettre d’aller encore plus loin et plus vite vers l’objectif à atteindre que nous nous sommes fixé : rendre à la France sa souveraineté et aux Français leur liberté.

Vous êtes, je le sais, des combattants de la liberté, de ceux qui ne renoncent pas dans l’échec ni face aux défis et à l’adversité.

Cette élection présidentielle a profondément bouleversé la vie politique française. Les vieux partis ont été balayés, les clivages traditionnels entre la gauche et la droite, engloutis, la France est désormais entrée de plain-pied dans la confrontation idéologique de demain : l’opposition entre les mondialistes et les patriotes.

Dans ce débat nouveau et essentiel, nous incarnons avec 11 millions de Français, l’opposition nationale, la seule capable de porter un projet clair et solide, fondé sur la défense exclusive des intérêts de nos compatriotes.

Face à un président de la République déjà fragilisé, ce projet n’aura de force et d’écho que s’il est porté par une majorité de députés patriotes. .

Les élections législatives des 11 et 18 juin sont l’occasion unique pour chaque Français, non seulement de faire entendre sa voix mais de la faire entrer et retentir à l’Assemblée nationale pour les cinq années à venir.

Chacun doit se sentir engagé, concerné par ce scrutin crucial.

La France a certes perdu une bataille, mais elle n’a pas rendu les armes. L’enjeu qui concerne notre avenir, celui de nos enfants et des générations à venir, nous commande de repartir plus déterminés que jamais au combat, avec comme certitude que ce qui s’entreprend avec amour pour la France, finit toujours par triompher.

Je compte plus que jamais sur vous.

 

Vous pourriez aussi aimer